Essaims Artificiels

Vous allez dire encore une façon d'agrandir sont rucher et c'est tout à fait ce dont il est question. Alors quoi de neuf dans tout ça. En fait, en suivant les conseils de mon ami Stefen et les obligations de la météo, j'ai utilisée une méthode vraiment simple pour créer des essaims en tout début de saison, sans élevage et sans diminuer la production de miel. En plus je me suis rendu compte que j'avais fait un article sur la boite à nourrice (bee box) sans faire le tour de son usage et de ses très grandes qualités.

Le contexte, en début de saison (février, mars), si vous avez fait un peu de nourrissement spéculatif, vos ruches sont gavées d'abeilles. Si lors des visites, vous voyez plus de 6 cadres à couvain, que les abeilles commencent à bâtir les hauts de cadre, ou si comme moi vous découvrez des 'amusettes', ces débuts de cellules royales, il est temps de poser une hausse. Mais si la météo, comme cette année, annonce une période de pluie et de froid (avril), la pose d'une hausse peut ne pas être une bonne solution en rendant difficile le maintien de la chaleur nécessaire au couvain. Le mauvais temps et le confinement des butineuses, qui ne peuvent pas sortir, favorisent le besoin d' essaimer qui pourrait détruire tout votre travail de préparation et votre production de miel pour la saison. La solution, freiner temporairement l'envie d'essaimer en réduisant la population de la ruche et en profiter pour constituer un essaim artificiel. 

100 0044V


Il suffit de prélever un cadre de couvain majoritairement fermé mais avec quelques oeufs ou très jeunes larves, un cadre de bord contenant du miel et du pollen et de prélever les nourrices d'un autre cadre couvert de jeunes abeilles, des nourrices. Mais vous allez me dire comment faire pour ne prendre que de jeunes abeilles et ne pas prendre la reine, ce qui est difficile si elle n'est pas marquée  dans une ruche très populeuse. C'est là que la boite à nourrice montre tout son intérêt.

Entrons dans les détails:

- Le cadre de couvain donnera de très jeunes nourrices à la future reine et à ses larves. Les oeufs et jeunes larves permettrons la construction de cellule de sauvetée ou cellule royale pour la reine à venir. Remarque importante, même si vous préparez cet essaim en vue de l'introduction d'une reine d'élevage, il faut lui laisser la possibilté d'élever une reine. Cela évite la désertion des abeilles et  la transformation en ruche bourdonneuse,. Une ruche bourdonneuse est une ruche où des abeilles se mettent à pondre, l'essaim ne se sent plus orphelin et il devient impossible de lui faire accépter une reine. Pour être complet, une ruche peut être bourdonneuse avec une reine si celle si n'est pas fécondée. Une ruche bourdonneuse est une ruche qui ne produit que des mâles, puisque seule une reine fécondée peut pondre des oeufs femelles. Elle dépérie au fur et à mesure de la mort des abeilles.

- Le pollen et le miel pour nourrir ce petit monde, le pollen pour les larves, le miel pour tout le monde.

- Prendre exclusivement des jeunes abeilles : Tout l'avantage des nourrices est de pouvoir faire votre nouveau essaim juste à côté des ruches dans lesquelles elles ont été prélevées. C'est aussi l'assurance d'une acceptation plus facile, d'une durée de vie suffisante pour élever les larves à venir, avec le renfort des abeilles qui vont naitrent du couvain. 

45V

- Pas la reine. Pas besoin de dire que cela provoquerait un remérage de la ruche d'origine, qui à la population suffisante pour le faire sans problème mais avec une perte de temps et l'arrêt de la ponte pendant plus d'un mois. La production de miel serait bien quasiment nulle.

    







Les avantages de la boite à nourrice

Garantie de ne prendre que des jeunes abeilles, les butineuses s'envollent et retournent à leur ruche d'origine.

Garantie de ne pas prendre la reine, ni les faux-bourdons. Ils ne peuvent pas passer à travers la grille à reine qui sépare l'extérieur de l'intérieur. Vous les retrouverez devant la grille, cherchant à entrer. Si la reine est là,  il suffira de la prendre délicatement et de la remettre dans sa ruche. Ouf!!

Le bon usage de la boite à Nourrice :

Il faut chosir une ruche bien pleine, dans cette ruche, un cadre remplie au maximum de couvain fermé, pourquoi fermé, parce que le couvain fermé ne demande plus que de la chaleur alors que du couvain ouvert demande du pollen plus difficile à trouver pour l'essain sans butinneuses que vous allez créer. Mais il faut quand même s'assurer qu'i y a quelques larves ou oeufs, difficile, mais si sur un cadre de couvain fermé, il y a quelques alvéoles vides, il y a de grande chance pour que la reine est dèjà pondue. Dans une ruche plein, il n'y a ni de place, ni de temps à perdre! c'est donc le bon Cadre.  Prennez le temps de

46V

 vérifier la présence de la reine. Si vous la voyez, remettre délicatement le cadre en place, faire particulièrement attention à ne pas le serrer contre le cadre adjacent. Il ne faut prendre aucun risque avec la reine. Dans ce cas, ne pas sortir un des cadres adjacents, le prendre un ou 2 cadres plus loin.

La boite à nourrice doit être prête, à côté de la ruche, couvercle juste posée, porte avant ouverte. De quelques mouvements secs vers le bas et sans taper le cadre, envoyer un maximum d'abeille dans l'entonoire que forme la porte avant. Les abeilles s'aglutinnent dans le fond. Vérifier scrupuleusement que la reine n'est pas sur le cadre, et le mettre dans la Boite à  Nourrice, dans l'emplacement le plus prés de la grille. L'odeur du couvain va immédiatement attirer les jeunes abeilles, les butineuses vont s'envoller pour retourner dans la ruche, non sans vous avoir un peu secouer, juste retour des choses, non. Vous placez un cadre ciré mais non batit dans la ruche pour remplacer celui que vous avez pris, cela donnera de l'occupation aux nombreuses abeilles restantes.

Dans la même ruche, prenez un autre cadre de couvain que vous secouez mais le remettre dans la ruche, à sa place et dans le bon sens. Puis choissisez un cadre de bord contenant du polen, du miel et sans doute un peu de couvain, vous le secouez, vérifier l'absence de la reine et placer le dans l'arrière de la boite à Nourrice.

Ensuite 2 cas de figures, vous étes sur que la reine est restée la ruche, attendre juste le temps que les abeilles commencent à entrer et à battre le rappel pour passer à une autre ruche. Par contre, si vous n'étes pas sur pour la reine,  il faut être patient et attendre que les abeilles soient toutes entrées. Il faut prendre le temps d'être sur que la reine n'est pas là. Vous pouvez 'aider' les abeilles à entrer avec une brosse très souple, pas de fumée, je trouve que cela les excite plus que ce n'est efficace.  Quand il ne reste plus que les bourdon, il est très facile de voir la reine avec ses quelques abeilles. Tiens vous étes comme moi, pas du tout rassuré dès qu'il s'agit de sortir les gants et ne parlons pas de l'étape 'attraper la reine pour la marquer'. C'est le moment de s'entrainer avec le genre le plus sympa des abeilles, le faux-bourdon. Il ne pique pas, n'a aucune agressivité, vous pouvez l'attraper sans aucun risque, apprendre à le tenir avec 2 doigts par le thorax (là où sont attchées les ailes et les pattes) et surtout ne pas appuyer sur l'abdomen, très fragile.  C'est lui qu'il faut mettre dans la main de vos spectateurs petits et grands, ils seront toujours étonnés d'approcher d'aussi près une 'abeille'. Mais revenons à notre travail.

Vous répetez cela avec 2 à 4 ruches,  la boites à nourrices peut contenir 4 ou 5 cadres mais les abeilles de plusieurs ruches peuvent être mélangées sans aucun problème, encore un avantage de la Boite à Nourrice par rapport à d'autre méthode qui ne permettent pas au butineuse de repartir (entonnoir sur une boite, aspersion des abeilles,...).

Il faut faire attention à  ne pas trop mettre d'abeille, à garder la boite à l'ombre et à donner de l'eau ( pulvérisation à travers le grillage). Vous allez être étonné par le poids de la boite!!

Création des essaims :

la premiére partie est terminée, maintenant passons à  la création de nos essaims.

Une Boite à nourrice avec ses 4 cadres permet de faire 2 beaux essaims, et bien plus de nucléi mais c'est une autre histoire. Il faut 2 ruchettes ou une ruche double, il s'agit d'une ruche qui est construite avec une séparation centrale et un fond avec une sortie de chaque côté. C'est super pour les essaims d'hiver. Mais c'est encore hors sujet. Il faut mettre les 2 ruchettes côte à côte, transférer les cadres équitablement, puis renverser la boite à nourrice pour partager les abeilles, la poser à l'envers et à cheval sur les 2 ruchettes Le plus souvent beaucoup restent accrochées au fond, qui se trouve en haut. Le mieux attendre, en enfumant un peu, aprés taper le fond, puis mettre la boite sur le côté et utiliser une brosse à abeilles. C'est fait! Refermer avec les couvres cadres.

Personnellement je laisse la ruchette fermée un petit moment qui peut varier de 1 heure à une nuit. Par contre il faut absolument nourrir avec du sirop 50/50 (50% de sucre pour 50% d'eau, rajouter quelques gouttes de vinaigre de cidre), il faudra nourrir pendant au moins un mois, en petite quantité mais il faut qu'il y ait du sirops en permanence.

Et après :

Si vous avez constituer les essaims en suivant ces conseils, vous avez plusieurs solutions :

Laisser faire la nature,  les abeilles vont s'empresser de fabriquer des cellules royales à partir des larves, 10 à 13 jours plus tard naissance de la reine, fécondation une semaine ou plus suivant la météo.  La ponte commence immédiatement, les abeilles naitrons 21 jours plus tard. Il faut un peu plus d'un mois pour que les premières abeilles naissent. Les reprochent que l'on peut faire à cette méthode : pas de sélection de la reine, des reines un peu fragile ou incompléte, puisque des larves un peu agées ont pu être utilisées, faute de mieux. Mais je pense que si vous avez bien choisi vos cadres, les abeilles feront pour le mieux. Les pros, eux, ne prendront pas ce risque et élèverons des reines.

Utiliser des reines ou des cellules royales : Si vous débutez, il est bien plus facile et bien moins coûteux d'introduire une cellule royale prête à naitreCadreAvecCageAReinev, vous pouvez en trouver entre 5 et 10€ chez un apiculteur local. La méthode, 9 jours après avoir créé l'essaim, vous devez faire une visite particulière, il faut détruire toute les celules royales avant que les reines naissent. C'est la condition obligatoire pour que la cellule royale soit acceptée. (Remarque : avec des abeilles plus douces type buckfast, il est possible d'introduire la reine quelques heures après avoir fait l'essaim, c'est beaucoup plus risqué avec des abeilles noires ou des hybrides).  Il faut être très attentif, si il y a des paquets d'abeilles, il faut regarder dessous, sur les bas de cadres, les côtés. Une seule cellule oubliée et c'est une reine élevée perdue. Vous pouvez introduire la reine immédiatement ou attendre une journée. Placer la cellule royale dans une boite grillagée en plastique ou en bois (pas facile à trouver), la cellule sera protégée des abeilles et vous pourrez surveiller la naissance et en profiter pour la marquer. Les boites plastiques peuvent être coinçée entre les cadres, pour celle en bois, il faut découper un cadre avec du couvain dans le milieu de la ruche. Les photos ne sont pas un bon exemple, il n'ya presque plus de couvain dans mes ruchettes, le mauvais temps à retardé l'élevage des reines, les abeilles sont presque toutes nées. Il faut passer tout les jours, les abeilles auront le temps de s'habituer aux phéromones de leur nouvelle reine. 

ReineDansSaCagev

 


DestructionCelluleRoyalvBouchonCandiv

EssaimvRecuperationEssaimv