Traitement /Protection des nouvelles ruches

 

Je fabrique mes ruches, du moins les corps et le hausses. En fait, rien de bien compliqué et le matériel pour le faire n'est pas très onéreux. Ce n'est pas le sujet de cet article, mais j'ai pense qu'il ne tardera pas. Par contre, je me posais la question de la meilleur méthode pour protéger mes ruches. D'autant que si la construction des ruches n'est pas compliqué en soit, elle prend quand même pas mal de temps. L'année dernière j'ai fait comme beaucoup, j'ai essayé :

- La peinture, en choisissant une peinture avec le minimum de COF. Ce sont les éléments volatiles qui empoisonnent les abeilles. A ce sujet, mon avis est que rien oblige à passer par des marchands de matériel apicole pour acheter ce type de peinture, en général, à part les peintures au pigments aluminium, la fabrication est la même que celle des grandes surfaces, il suffit de chercher la peinture avec le COF minium. J'attends la bonne promotion pour acheter un gros pot de peinture blanche et j'achète des colorants qui vont permetre de faire tout les dégradés possibles et des ruches ou ruchettes de couleurs différentes. Dans ce cas à savoir que les couleurs que les abeilles voient le mieux sont plus ou moins dans l'ordre le bleu, violet, le vert, le jaune et pas le rouge. Vous pouvez rajouter l'utra-violet, mais c'est pas facile à trouver!! Je garde la solution peinture pour les ruchettes fabriquée en contre-plaqué marine.  La peinture aux pigments d'aluminium est une solution reconnue mais je n'aime pas la couleur.  par contre je comprend bien l'apiculteur pro qui doit traiter 100 corps de ruches,  

- L'huile de lin passé au pinceau en plusieurs couches, au moins 2. C'est la solution utilisé par Stefen apiculteur pro, cette solution fonctionne bien et est approuvé en apiculture bio. Par contre pour obtenir une bonne durée de vie des éléments, il faut repasser une couche assez régulièrement, tout les 2 ou 3 ans. Pas question de diluer l'huile de lin avec de l'essence de thérébentine, ni d'ajouter de produit siccatif  (voir lien en fin de cet article). Il faut juste chauffer l'huile pour qu'elle soit plus liquide et pénètre mieux dans le bois. Et attendre que le bois est absorbé l'huile pour recommencer. Une bonne astuce, recommencer et recommencer sur tout les endroits fragiles: côtés, angles, bas de la ruche qui sera plus exposé.

- Le traitement par oléothermie. Même en faisant au mieux, je me suis rendu compte que mes corps de ruche étaient vite fragiles en utilisant l'application de l'huile de lin au pinceau. L'humidité entre dans le bas des corps et sur les côtés. Je suis tombé sur plusieurs articles sur cette méthode et j'ai décidé d'essayer. Pour cela, il faut 2 fonds de ruche en métal, 3 parpaings, un brûleur type tri-pattes, un minuteur et pas mal de patience. Le traitement s'effectuent en 2 étapes :

TraitementBois1v

 1/ Le bain dans de l'huile de lin portée à 160/180° consiste à extraire l'eau et l'air du bois. Les professionnels font ça dans de grande cuve où ils peuvent placer un corps voir 2 corps de ruche en entier. Cela demande des moyens qui s'expliquent par la quantité de ruche à traiter. Pour nous les amateurs, avec un petit nombre de ruches à traiter, il est assez facile de le faire dans un fond de ruche. Il faut être patient, c'est sur, mais en étant organisé, il est possible de traiter un corps en 1 heure et 2 hausses un peu plus rapidement.

L'huile doit être portée à 160/180°, pas facile de trouver un thermomètre qui monte aussi haut. J'ai emprunté le celui de ma société, un modèle pro, mais j'ai vu qu'il en existe pour les confitures qui fonctionnent à ces températures. En fait, je ne m'en suis servi juste une fois au début, ensuite il est facile d'estimer la bonne température, il faut que ça bouillonne.

Attention, l'huile chaude est dangereuse et peut facilement s'enflammer, j'ai mis les parpaings pour qu'ils ferment au maximum les côtés où l'huile risque de couler lorsTraitementBois2v des manipulations des éléments. Pas besoin de dire que tout cela ce fait dehors, il faut prévoir ce qu'il faut pour éteindre le feu, une tôle de fermeture, une couverture non synthétique. Mais bon, ce n'est qu'une grosse friture, alors pas de panique, le feu ne prend pas à chaque fois que l'on fait des frites!

La durée de friture est variable selon les sites qui parlent de cette méthode, entre 3 minutes et une heure, mais dans ce cas, pour du bois humide (vert). La 1ere partie de la méthode est de chasser l'eau et l'air du bois pour le remplacer par un produit siccatif (Cf en bas de page), dans notre cas l'huile de lin. Pour résumer, il faut que la température monte suffisamment au centre du bois pour faire bouillir l'eau et la chasser. A bien regarder la cuisson des frites ;) il faut bien 10/15 minutes pour les cuire, sans d'ailleur chasser toute l'eau. Donc, je pense qu'il faut bien 15 minutes pour être sur monter la température au milieu du bois. J'ai donc choisis 15 minutes pour les corps et 8/10 minutes pour hausses qui sont moins exposées aux intempéries. 

Il faut prévoir des petites câles dans le fond du bac pour éviter de bruler le bois, des grosses rondelles font très bien l'affaire, en prévoir 8 pour que les 2 hausses. Il suffit de les poser au fond du couvercle.

TraitementBois2bv


Dans beaucoup de site, le traitement s'arrête à cette friture, sauf dans le site http://www.planetpal.net/Fr/infos/oleothermie.pdf qui explique comment réaliser de manière professionnel ce traitement. La 2eme partie de la méthode consiste à utiliser la rétraction de l'air dans le bois lors de son refroidissement pour le saturer en huile. 

 TraitementBois3v

 



2/ Le bain dans de l'huile de lin à t° ambiante. Cela consiste à tremper les éléments dans un bain d'huile de lin à température ambiante juste après les sortir du bain chaud. Lors du refroidissement, l'espace libéré par l'eau bouillante dans le bois provoque une aspiration dont il faut profiter. Cela fonctionne étonnamment bien, la quantité d'huile aspiré est TraitementBois4vétonnante. j'estime avoir utilisé 15 à 17 litres pour traiter 9 corps et 10 hausses. D'autre part, le bois reste chaud très longtemps au centre, et le fait de traiter les éléments en 4 fois, n'est pas un handicap. 

Ma technique est simple, je synchronise ce que je fais dans le bain froid avec les 4 rotations des éléments dans le bac chaud.

1er quart, je trempe d'abord la face la plus chaude de l'élément que je sort du bac chaud pour monter un peu la température du bain froid, puis je tourne rapidement les 4 faces dans le bain. 2éme et 3éme quart, je trempe à nouveau les 4 faces en tournant. 4eme quart je met à égoutter . A la fin du 4eme quart, je stock l'élément qui égoute. Et je recommence avec celui que je sort du bain chaud. Entre chaque je monte des cadres, le temps passe vite!!  

TraitementBois5v


Le poids des éléments après le traitement est impressionnant. Je les ai empilé avec des cales dans un endroit bien ventilé. En fait il faut attendre, le temps est un allié avec la réaction siccative, la transformation chimique qui se produit, rend le bois imputrescible et très solide. Je vais surveiller cela avec attention en marquant les années de fabrication.

Sur les photos, vous pouvez remarquer que tout mes éléments sont marqués, j'ai fait découper des chiffres au laser, puis ressouder sur un support que je chauffe avec un chalumeau. C'est bien moins cher que les chiffres. Mais ce qui est dommage, c'est que l'on m'ai donné un numéro d'apiculteur qui ne soit plus conforme, maintenant c'est trop tard, alors le 240-00853 restera 240853. 



 

 

 

Oléothermie : Tout est expliqué dans cette page :  http://www.planetpal.net/Fr/infos/oleothermie.pdf

Siccatif : il s'agit d'un produit qui durcit avec le temps par une réaction chimique. En général, un additif est ajouté au produit de base et accélére son durcissement ( dans les peintures à l'huile par exemple). Mais l'huile de lin est une des huiles les plus siccatives naturellement.  La température augmente ce phénomène, mais pour cela l'huile doit être portée à très haute température ce qui est impossible à obtenir par un amateur (Les huiles siccatives) .  Un beau site pour tout savoir sur Huile de lin.